mercredi 14 juin 2017

Christine Bedel. Le souffle et la voix







« Beaucoup de gens n’aiment pas leur voix. Douce, ferme, sonore, hésitante, policée, fragile, la voix dit tout de l'être. La mienne m'échappait et montait dans les aigus sous l'effet du stress. J'avais une respiration de survie, haut placée, incontrôlable. Je me sentais mal dans ma voix. »

C’est en rencontrant un « professeur de voix » en la personne de Serge Wilfart, inventeur de la Pneumaphonie, que Christine Bedel a trouvé un sésame ouvrant un passage inédit. Le chemin d’une respiration mieux placée et plus ample. Solutionnant sa problématique, elle a poussé la recherche jusqu’à se former pour devenir elle-même enseignante de cette technique particulière. Elle exerce à Quimper.


« La voix est plus présente dans le corps et porte davantage, décrit-elle. Ce n’est pas du chant, c’est une exploration ou une remise en route de l’instrument-voix défaillant, et donc aussi une recherche du mieux-être dans un partage bienveillant, sans aucun jugement.»


La vidéo ci-dessous vaut mieux qu’un grand discours

https://www.youtube.com/watch?v=rcBsI5hunwI&feature=youtu.be

« La voix constitue à la fois un symptôme et un instrument d’évolution intérieure, par le rapport privilégié qu’elle entretient avec l’Etre que nous sommes… » évoque Serge Wilfart en 4è de couverture de son livre « Le chant de l’Etre » (Albin Michel).


Ø  Contact : 06 99 22 67 46 – christine.bedel@orange.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire